06 123456

Certaines personnes aimeraient démarrer un business en ligne ou hors ligne, travailler à leur compte mais n’ont pas d’idées de ce qu’elles pourraient bien créer… Et pour d’autres, le problème est inverse ! Elles ont trop d’idées ! L’un comme l’autre cela pose problème.

Vous est-il déjà arrivé d’avoir tellement de projets que vous ne saviez plus par où commencer, où donner de la tête ? Ne vous inquiétez pas vous n’êtes pas seul dans ce cas. Evidemment cela est frustrant car à vouloir en faire trop au final on n’avance pas vraiment. Il faut donc apprendre à canaliser nos projets et à les hiérarchiser. Une fois que vous aurez défini les avantages et les inconvénients de chacun et que vous aurez décidé quel projet mérite de s’y consacrer en priorité, gardez votre focus vers la réalisation de ce dernier. Une fois qu’il aura pris place et qu’il sera « automatisé » (si c’est votre but) ou qu’il sera assez ancré pour n’avoir besoin que de peu de « maintenance de votre part », vous pourriez démarrer en parallèle un autre projet et ainsi de suite. N’abandonnez pas vos idées, donnez leur simplement un ordre de priorité et/ou déterminez bien les actions à mettre en place quotidiennement.

 

L’ambition et la passion pour créer, mène beaucoup d’entrepreneurs vers cette étape du « trop d’idées ». J’en ai fais moi même l’expérience et je dois parfois redoubler d’efforts pour limiter les projets qui m’intéressent. Ne pas avoir d’idées peut sembler « handicapant », mais en avoir de trop l’est tout autant. Un brainstorming peut s’avérer très intéressant dans ces cas là. 

Je vous écris sur ce sujet car en ce moment je revis une « vague » de trop d’idées, des envies de créer de nouvelles choses… Alors je dois gérer ces envies et les décrypter pour connaître leur potentiel et viabilité.  Quand on saisi une opportunité cela nous en amène inévitablement d’autres. C’est la loi de l’attraction dans toute sa splendeur. Parfois il faut donc apprendre à dire non pour ne pas tomber dans l’excès et devenir « improductif » à vouloir en faire trop. Pour vous donner un exemple dans mon cas, j’ai démarré il y a peu un MLM très intéressant concernant le secteur des voyages. C’est le genre d’activité passionnante qui peut très bien se développer à côté d’un emploi ou toute autre activité en place, mais qui demande à lui consacrer un temps important du moins dans les premiers mois de votre lancement si vous désirez atteindre rapidement des résultats importants. Une fois la machine lancée, on peut aisément se tourner vers la création d’autres business tout en gérant son équipe et ses résultats quelques heures par semaine. Cependant dans mon cas, une offre très alléchante et à vrai dire, impossible à refuser, m’a été proposé dès mon début dans ce MLM. Passionnée par le monde animal (les chiens particulièrement), un partenariat avec un club canin est en train de voir le jour. Après y avoir (à peine réfléchi), l’opportunité était de toute évidence à saisir ! Cette décision a impliqué des choix de priorités et une nouvelle organisation concernant mon plan d’action en place. Pour ne pas manquer de temps et ne pas m’éparpiller davantage, je suis en pleine remise en question de mon planning journalier. Cela nécessite une organisation et une volonté de fer. Evidemment ce partenariat a éveillé en moi des idées de projets très complémentaires à associer par la suite et donc l’organisation et la hiérarchisation des événements à venir est donc essentielle.

3 de mes plus grosses passions : Animaux – Voyages – Sport

Objectif ? Associer à terme mes 3 passions à des business rentables notamment sur internet. Ce sont des secteurs que l’on peut monétiser sur internet, d’autant plus en se spécialisant dans des « niches », le potentiel est énorme. Un à un, je me fixe l’objectif de développer ses secteurs à l’avenir. A mes débuts sur internet il y a un an et demi de cela, j’ai essayé quelques astuces pour générer quelques euros. J’ai ensuite découvert une régie publicitaire qui m’a permis de comprendre que l’on pouvait générer bien plus que des petits euros. Cette régie publicitaire sur laquelle j’ai investi en temps et en argent aussi, m’offrait un revenu possible d’environ 1400€ à 2000€ mensuel après 1 an de travail. Malheureusement, l’entreprise a connu un soucis et ce revenu est pour l’instant à l’arrêt (bien que l’entreprise a pu repartir de plus belle nous sommes quelques milliers de personnes à attendre les procédures judiciaires en cours pour nos packs achetés auparavant). Ceci dit, ce type de business, de régie publicitaire est intéressant pour promouvoir ces activités sur la toile et se faire connaître (géolocalisation si business en dur etc…) mais présente un potentiel risque à ne pas négliger. Alors je me suis tourné vers des solutions plus sécuritaires comme le MLM qui nécessitent tout de même bien plus de travail et pas forcément d’investissement en argent mais surtout en temps. Un business en « dur » est aussi en projet pour développer une activité en Espagne, au bord de mer, avec petit budget et belles marges. Je vous en dirai plus le moment venu ^^ =) Quand on commence à créer et que l’on a cette fibre il est difficile d’arrêter et pourquoi arrêter ? Un des buts est de créer, de faire fonctionner une entreprise et de l’a faire gérer… Si ce concept ne vous parle pas je vous recommande de lire La semaine de 4 heures de Timothy Ferriss (Travaillez Moins, Gagnez Plus et Vivez Mieux!) qui vous explique cela en détail. 

Quelles sont vos passions ? Peuvent-elles être rentables sur internet ou offline ? Classez vos passions de 1 à 10. 1 étant le plus passionnant pour vous et 10 le moins. Ne gardez que les 3 premières et détaillez les possibilités pour monétiser ces passions. Recommencez l’opération en les classant de 1 à 3 de la plus intéressante pour vous à la moins intéressante. Faites un choix. C’est l’étape la plus difficile, une fois que vous avez cerné ce qui pourrait le mieux fonctionner, démarrez sans tarder. Petit à petit les choses vont s’imbriquer et vous pourrez être fier du travail accompli. Le choix est important, car avant cette étape vous avez des idées potentielles mais vous ne mettez en place aucune action et donc vous tournez en rond… et rien n’avance. Le plus dur est de se lancer, ensuite vous aurez du mal à vous arrêter et vous aurez envie d’avoir commencé plus tôt !